Il s’est tenue le jeudi 20/06/2024 à Abidjan, la cérémonie de lancement officiel du Code de Bonnes Pratiques du Centre International Koffi Annan de Formation au Maintien de la Paix (KAIPTC) sur les Femmes, la Paix et la Sécurité dans l’espace maritime.

 

Organisée avec l’appui du Secrétariat Permanent du Comité Interministériel de l’Action de l’État en Mer (SEPCIM-AEM), cette cérémonie était placée sous la présidence de M. Abroulaye Fofana, Secrétaire Permanent, représenté par le Colonel Kouadio Aké José Nicole, Directeur de l’Administration et des Affaires Juridiques. La cérémonie avait pour objectif principal de présenter le Code de bonnes pratiques à l’ensemble de la communauté maritime de Côte d’Ivoire : administrations, secteurs privé et informel.

Il est bon de souligner que cette initiative du KAIPTC s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda Femmes, Paix et Sécurité établi par la Résolution 1325 (2000) du Conseil de Sécurité des Nations-Unies. Cet agenda qui repose sur quatre piliers fondamentaux, à savoir « Participation, Protection, Prévention et Secours », ne couvre toutefois pas le secteur maritime. Par ce document de référence, le KAIPTC étend ces piliers à la gouvernance, à la sécurité et la sûreté maritimes. Il promeut ainsi l’égalité des sexes, l’équité, la paix et la sécurité ainsi que les droits et le bien-être des femmes au sein des communautés maritimes.

C’est dans ce contexte que, le Professeur Kwessi Aning, chef de la délégation du KAIPTC a mis l’accent sur l’importance dudit code et son implémentation dans toutes les organisations et institutions concernées par la gouvernance et la sûreté maritime en Afrique de l’Ouest et Centrale.

Au nom de M. Abroulaye Fofana, le Colonel Kouadio Aké José Nicole a félicité le KAIPTC pour l’initiative qui vient renforcer les acquis de la Côte d’Ivoire pour une meilleure prise en compte du genre dans le domaine maritime. Elle a ainsi affirmé la disponibilité du SEPCIM-AEM à la vulgarisation et à la mise en œuvre des principes inscrits dans le Code de Bonnes Pratiques.

Notons qu’au cours de cette cérémonie, un panel sur la place des femmes dans le domaine maritime a été animé par le Colonel Beda Hortense de la Direction Générale des Affaires Maritimes et Portuaires (DGAMP) et le Médecin Lieutenant-Colonel Kouassi Patricia de la Marine nationale.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *