Il s’est tenu ce vendredi 10/05/2024 à la Base navale de Locodjro, la cérémonie d’ouverture officielle de la 13ᵉ édition de l’exercice multinational de coopération maritime « OBANGAME Express 2024 ».

Présidée par le Chef d’Etat-major de la Marine nationale représenté par le Capitaine de Vaisseau Daniel Ehu, Chef du bureau des Opérations cette cérémonie s’est tenue en présence des autorités civiles et militaires (Marine Nationale, Armée de l’Air, Gendarmerie nationale, DGAMP, Ministère de la Justice, SEPCIM-AEM, Ports d’Abidjan et de San Pedro) de l’Action de l’État en Mer de la Côte d’Ivoire et des représentants de l’US Navy (Marine Américaine), partenaire dans la mise en œuvre de l’exercice à travers le Centre de Commandement pour l’Afrique (AFRICOM).

Intervenant au nom de M. Abroulaye Fofana Secrétaire Permanent du Comité interministériel de l’Action de l’État en Mer, le Commandant Kouassi Yao Jean Pierre, Secrétaire Technique chargé des Affaires Maritimes et Portuaires a salué le dynamisme de la coopération interrégionale et tout particulièrement celle avec les États-Unis d’Amérique qui permettent à l’ensemble des états du Golfe de Guinée impliqués dans l’exercice, de renforcer leurs capacités de lutte contre la piraterie maritime et les trafics en tous genres tels que la pêche illicite, le trafic d’armes, le narcotrafic, etc.


Plusieurs scénarios seront mis en œuvre au cours de cet exercice qui se déroulera du samedi 11 au vendredi 17 mai 2024 dans les zones maritimes du Golfe de Guinée. Toutefois, la particularité de l’édition 2024 repose sur le scénario portant sur un acte de piraterie ciblant une plateforme pétrolière. Un scénario éminemment important au regard des récentes découvertes de gisements dans nos eaux.

Il convient de noter qu’au cours de cette opération impliquant une dizaine d’états, la Côte d’Ivoire mobilisera plusieurs vecteurs de la Marine nationale et de l’Armée de l’air. De même, dans le cadre de la mutualisation des moyens de l’AEM, les représentants des autres administrations embarqueront à bord des unités navigantes et seront présents au COM pour l’analyse des faits et des actions.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *