Il s’est tenu du 11 au 14 avril 2023 à Grand Bassam, l’atelier de validation du manuel de Procédures Opérationnelles Standards et Harmonisées (POSH) sur la criminalité maritime pour la Côte d’Ivoire.


Coorganisé par le Secrétariat Permanent du Comité Interministériel de l’Action de l’Etat en Mer (SEPCIM-AEM) et l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) dans le cadre de son Programme Mondial de lutte contre la Criminalité Maritime (GMPC), cet atelier a bénéficié du soutien financier de l’Union Européenne à travers son Projet d’Appui à la Sécurité Maritime Intégrée de l’Afrique de l’Ouest : « SWAIMS ».


En sa qualité de Secrétaire Permanent, M. Abroulaye Fofana s’est réjoui de la qualité du travail abattu par le groupe de travail constitué des représentants des administrations de l’Action de l’Etat en Mer.


M. Abbas Daher Djama, Coordonnateur Afrique de l’Ouest et Centre du Programme Mondial de Lutte contre la Criminalité Maritime
a également félicité l’ensemble des participants et a réaffirmé le soutien total de l’ONUDC dans la lutte contre les infractions maritimes.


Notons que la restitution des travaux a eu lieu en présence des représentants du Chef d’Etat Major de la Marine nationale et du Directeur Général des Affaires Maritimes et Portuaires (DGAMP).

Avec ce document POSH qui définit le rôle des différentes administrations en cas de crise maritime et les interactions entre elles, la Côte d’Ivoire se dote d’un outil majeur dans la lutte contre les infractions maritimes.

Plus d’actualités sur : www.sepcim-aem.ci

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *